DETRWA SANTE POU PARTAZE

DETRWA SANTE POU PARTAZE

TRADIXION-ADAPTASION PAR DEV VIRAHSAWMY

©DEV VIRAHSAWMY FOUNDATION – The Management Company of the Foundation is Abax Corporate Services Ltd of 6th Floor, Tower A, 1 Cybercity, Ebène, Mauritius.

N.B: pou konn ler sa bann sante la al lor Youtube

01. FOREVER AUTUMN
written by Jeff Wayne, Gary Anthony Osborne and Paul Anthony Vigrass
The summer sun is fading as the year grows old
And darker days are drawing near
The winter winds will be much colder
Now you’re not here.
I watch the birds fly south across the autumn sky
And one by one they disappear.
I wish that I was flying with them
Now you’re not here

Like a song through the trees you came to love me
Like a leaf on a breeze you blew away

Through autumn’s golden gown we used to kick our way
You always loved this time of year.
Those fallen leaves lie undisturbed now
Cause you’re not here

Like a song through the trees you came to love me
Like a leaf on a breeze you blew away

A gentle rain falls softly on my weary eyes
As if to hide a lonely tear
My life will be forever autumn
‘Cause you’re not here!

FRESER KI LA
Freser rantre ler letan pe pase
Marenwar koumans fer vantar
Labriz glase pe trangle tibaba
Twa to pa la, twa to pa la
Get bann zwazo pe rod enn lot desten
Enn par enn zot pe disparet
Kifer mo pa kapav fer kouma zot
Twa to pa la, twa to pa la

Kouma enn fri mir lor pie to’nn donn to lamour
Me divan feros finn zet twa dan lakour

Malgre dif nou ti pe trase ansam
Toufann zame ti fer tike
Aster tousel ki mo bizen fer fas
Twa to pa la, twa to pa la

Kouma enn fri mir lor pie to’nn donn to lamour
Me divan feros finn zet twa dan lakour

Lapli glase pe aroz mo lizie
Pou kasiet net mo gran sagren
Aster partou freser ki la
Twa to pa la, twa to pa la
Twa to pa la, twa to pa la
Twa to pa la, twa to pa la

04.10.17

Continue reading “DETRWA SANTE POU PARTAZE”

POLITIQUE LINGUISTIQUE PROGRESSISTE POUR LES ÎLES CRÉOLES

POUR UNE POLITIQUE LINGUISTIQUE PROGRESSISTE POUR

LES ÎLES CRÉOLES DU SUD OUEST DE L’OCÉAN INDIEN

©DEV VIRAHSAWMY FOUNDATION – The Management Company of the Foundation is Abax Corporate Services Ltd of 6th Floor, Tower A, 1 Cybercity, Ebène, Mauritius.

Par île créole (Megan Vaughan, Creating The Creole Island, Slavery in Eighteenth-Century Mauritius, Duke University Press) nous voulons dire une île sans population autochtone qui au fil des siècles est peuplée par de differente vague d’immigrants venus de regions differentes et ces immigrants transforment l’environnement.
Prenons le cas de Maurice. Les hollandais importent des esclaves, abattent les arbres d’ébène pour son bois, introduisent la canne à sucre, les cerfs et des rats qui deciment la population de dodo. Les français développent la culture de la canne à l’aide d’esclaves africains; avec l’abolition de l’esclavage, les anglais importent des travailleurs indiens etc.
Les îles créoles du sud ouest de l’ocean indien sont Rodrigues, Maurice, la Reunion et les Seychelles.

REALITE LINGUISTIQUE

Dans toutes ces îles il y a des langues créoles à base lexicale française – le rodriguais, le mauricien, le reunionnais et le seychellois. A l’exception de la Reunion, toutes ces îles ont l’anglais, une autre langue créole, comme langue officielle. Le français est tres présent dans ces iles. Ceci nous convainc qu’un trilinguisme langue nationale/anglais/français dynamique est dans le domaine du possible dans ces îles créoles si la volonté politique existe.

MAURICE ET RODRIGUES

A Rodrigues le rodriguais est la première langue de la quasi-totalité de la population et l’anglais, le médium d’enseignement, est obligatoire à l’ecole et dans l’administration publique. Le francais est une langue etrangère que les enfants apprennent à l’ecole. A Maurice le mauricien est la première langue de 90% de la population; les 10% parlent le mauricien comme deuxieme langue; 3.8% parlent le français comme première langue et 5% parlent le bhojpuri comme première langue.
Parceque les gens sont réfractaires quant à l’utilisation du mauricien ou du rodriguais comme médium d’enseignement malgré le fait que la littératie laisse beaucoup à désirer, je pense qu’il serait plus sage d’introduire une nouvelle matière que j’ai baptisé ‘Bilingual Literacy’ (Dev Virahsawmy, Training Manual In Bilingual Literacy, Boukie Banane) . Le but est d’enseigner la lecture et l’écriture en anglais et en mauricien/en anglais et en rodriguais en même temps. Ceci est tout à fait possible car au niveau de la syntaxe les affinités peuvent faciliter le transfert des competences d’une langue à une autre. Ceçi demande bien sûr une flexibilité pédagogique – méthode directe et grammaire-traduction.
Quant à l’enseignement du français, une nouvelle approche est indispensable.

Continue reading “POLITIQUE LINGUISTIQUE PROGRESSISTE POUR LES ÎLES CRÉOLES”